Classe 8 : Corrosifs.

Class 8

Corrosifs

1. Aux fins du présent sous-chapitre, on entend par "matériaux corrosifs" (classe 8) un liquide ou un solide qui provoque la destruction de toute l'épaisseur de la peau humaine sur le site de contact dans un délai déterminé. Un liquide qui a un taux de corrosion élevé sur l'acier ou l'aluminium est aussi un matériau corrosif.

2. Si l'expérience humaine ou d'autres données indiquent que le danger d'une matière est supérieur ou inférieur à celui indiqué par les résultats des essais visés à l'alinéa a) de la présente section, l'APSR peut réviser sa classification ou déterminer que la matière n'est pas soumise aux exigences du présent sous-chapitre.

3. Les données d'essais de corrosion cutanée produites au plus tard le 30 septembre 1995, en utilisant les procédures du 49CFR 173, annexe A, en vigueur le 30 septembre 1995 (voir 49CFR Partie 173, annexe A, révisée en date du 1er octobre 1994) pour les temps d'exposition appropriés peuvent être utilisées pour la classification et l'affectation du groupe d'emballage des matières corrosives à la peau de classe 8.

454 kg (1001 lb) ou plus de poids brut d'un matériau corrosif. Bien que la classe corrosive comprenne à la fois les acides et les bases, le tableau de charge et de ségrégation des matières dangereuses ne fait aucune référence à la séparation des diverses matières corrosives incompatibles les unes des autres. Malgré cela, lors de l'expédition de produits corrosifs, il faut veiller à ce que des matières corrosives incompatibles ne puissent pas se mélanger, car de nombreux produits corrosifs réagissent très violemment lorsqu'ils sont mélangés. En cas d'incident de transport impliquant des matières corrosives (en particulier un mélange de matières corrosives), il faut faire preuve de prudence.